/  Oncologie

Oncologie et imagerie mentale

Cancer - Apprivoiser la rémission

Le cancer demande une prise en charge très spécifique, bien différente de ce qui se pratique d’ordinaire en hypnose thérapeutique. Nous proposons une approche basée sur l’imagerie mentale. Une méthode d’imagerie mentale auto-induite élaborée par Candice Dethise, Hypnologue, Psychothérapeute fondatrice d’Hypnosia (Walhain). Une pratique jumelée avec l’autohypnose  validée et appliquée avec succès sur de nombreux patients dont le but principal est de diminuer les effets secondaires des traitements en ce centrant sur 3 aspects dominants : la gestion des émotions, du stress et de la douleur.

L’imagerie mentale au service de vos ressources

On sait aujourd’hui à quel point le mental peut influer sur le corps et inversement. Lorsque nous sommes malades nos pensées sont souvent négatives et ces pensées ont un effet sur notre système immunitaire et sur sa faculté à pouvoir nous défendre. Grâce aux pouvoirs de la visualisation, nous aurons la capacité de rassurer la zone de notre système nerveux autonome qui souffre de cette situation et qui nous fait stresser.

En effet l’imagerie mentale et l’autohypnose ont chacune cette aptitude, grâce à l’activation de notre conscience intérieure, de nous permettre de mieux gérer l’annonce de la maladie mais également de nous aider à visualiser plus sereinement une intervention, un acte technique ou encore les traitements souvent perçus comme des poisons.

« En changeant et en imaginant différemment ces soins nous n’avons plus l’impression de subir ce qu’il nous arrive mais bien d’y participer et de mobiliser toutes nos forces intérieures vers un objectif de guérison. »

Les techniques de neuroplasticité vont permettre d’utiliser le mental comme une ressource complémentaire à vos traitements au travers d’exercices de visualisation et d’imagerie mentale. Des exercices accessibles à tous qui ne sont pas basés sur une réceptivité mais plutôt sur une capacité à se répéter un dénouement dont vous devenez l’acteur principal.

Imagerie mentale et science

Beaucoup de fondations et d’universités ont fait des recherches sur l’hypnose thérapeutique et ses multiples vertus. Toutes s’avèrent réellement dithyrambiques sur son efficacité en oncologie.

L’hypnose thérapeutique a fait ses preuves dans le domaine médical dans son habilité à traiter les douleurs mais aussi à diminuer les effets secondaires des traitements ou encore à reprendre le pouvoir sur la maladie. Même une maladie aussi impressionnante que le cancer.

L’autohypnose n’est pas une thérapie mystérieuse au seul usage des réceptifs, c’est une technique d’utilisation de son cerveau. Principalement de l’hémisphère droit et plus précisément de cerveau émotionnel (cerveau limbique). L’imagerie mentale permet l’activation d’un état de conscience modifié naturel et accessible à tous au même titre que la méditation ou la sophrologie. Une technique qui est aujourd’hui scientifiquement validée, mesurable et de plus en plus implantée dans les hôpitaux, les cliniques de la douleur et progressivement en oncologie intégrative.

L’imagerie mentale guidée ou auto-induite est une technique toute en nuances : ce n’est pas une recette miracle mais bien une technique aux effets miraculeux. L’hypnose n’analyse pas, elle ressent. L’hypnose ne guérit pas, elle transforme. L’hypnose n’est pas une thérapie, c’est une technique psychocorporelle d’éveil du corps et du mental. De même que l’approche qui est proposée ici est purement neurobiologique bien qu’il en résultera de nombreux effets psychothérapeutiques.

Reprendre le pouvoir sur la maladie

S‘il est vrai que la médecine aura partiellement le pouvoir de vous sauver, sachez que vous avez également ce pouvoir envers vous-même. Et surtout, qu’il est important de le prendre. Au cours de votre prise en charge, nous aborderons avec vous les clés du mental et comment les utiliser pour vous permettre avant tout un accès le plus serein possible à la totalité de vos traitements.
Désormais, l’oncologie de demain est une oncologie intégrative qui prend en charge la personne dans son ensemble et vise avant tout une bonne qualité de vie afin de faciliter l’accès à l’intégralité d’une stratégie de traitements. Car votre toute première mission sera de vous préserver du stress et dans ce domaine, l’autohypnose n’a pas son pareil.

Ce n’est pas de la science-fiction ! Si votre mental a le pouvoir de vous rendre malade (stress, dérèglement hormonal, insomnies, fibromyalgie et autres maladies chroniques psychosomatiques), il a aussi le pouvoir vous rendre vos pleins pouvoirs et de décupler vos ressources. Pour que cela fonctionne, il faut bien-sûr que le mental en soit convaincu mais aussi que le corps y collabore à 100%. Ainsi, l’harmonie de communication entre le corps et le mental sera au centre de votre réussite.

Imaginez….

Imaginez que vous êtes le pilote de votre propre barque avec le mental dans une rame et le corps dans l’autre rame…

La cadence doit être équilibrée si vous voulez avancer. Sinon vous tournerez en rond. Et si vous imaginez maintenant que vous voguez sur le fleuve Amazone, et bien vous aurez une vue magnifique mais vous savez aussi que les dangers existent et qu’il va falloir apprendre à bien piloter pour profiter de l’aventure. La vie n’est pas un long fleuve tranquille et le fleuve Amazone ne serait pas si exaltant s’il n’était pas si diversifié. Imaginez que vous entrez dans une zone de turbulence en étant certain d’y arriver. En lisant ceci, vous êtes déjà convaincu que vous aurez besoin de trois éléments fondamentaux : du bon matériel (ici assimilé aux traitements), le contrôle (un mental fort, dénué de stress) et la certitude de votre victoire.

Cela peut se résumer en cette simple équation :

Forces de guérison (les médicaments) + forces d’auto-guérison (l’imagerie mentale) = efficacité décuplée = création de nouvelles énergies de vie avec un pouvoir renforcé sur la maladie.

Quels points peuvent être travaillés en sécances?

L’aspect mental de la maladie :

  • Apaiser le choc de l’annonce de la maladie
  • Apprivoiser la partie devenue vulnérable de soi
  • Trouver un nouvel équilibre de vie et recréer du sens
  • Traverser sereinement les traitements
  • Devenir acteur de son rétablissement
  • Réduire le stress et retrouver de l’énergie
  • Encadrement et soutien : les médecins, ma famille et moi

L’aspect corporel de la maladie :

  • Relaxation corporelle et conscience du corps
  • Gestion des douleurs issues d’effets secondaires des traitements
  • La préparation aux opérations
  • Mieux vivre les IRM et la radiothérapie
  • Radiothérapie : libérer un accès ciblé et protéger le reste du corps
  • Chimiothérapie : accompagner les traitements et diminuer les effets secondaires
  • Appropriation de la maladie : mieux la connaître pour mieux la déconstruire
  • Exploration intérieure du corps et des cellules
  • Booster son système immunitaire
  • Protéger son cerveau et limiter les pertes de mémoire
  • Après les traitements : aider le corps à éliminer les résidus toxiques

La méthode Osaris

La méthode Osaris a été récemment créée en 2022 après 3 années de recherches en hypnose thérapeutique, imagerie mentale et coaching mental afin de répondre aux besoins de patients soucieux de traverser plus sereinement les traitements invasifs qui jalonnent le parcours vers la rémission.

En seulement deux jours de formation intensive, vous apprendrez à nettoyer vos stress, retrouver de l’énergie et la satisfaction de prendre pleinement part à votre guérison.

Vous trouverez plus d’informations sur la page « formation » de ce site.

Pour toute question, n’hésitez pas à nous contacter. Nous sommes là pour vous aider et vous orienter au mieux.